side-area-logo

Qu’est-ce que la blockchain ?

Présentée comme une des innovations majeures du 21ème siècle, la Blockchain (ou “chaîne de blocs”) reste cependant un sujet extrêmement complexe et pour l’instant réservé aux plus passionnés et connaisseurs. Décryptons ensemble cette « révolution en marche ».

Fonctionnement de la blockchain

Voici un schéma de son fonctionnement :  

schema-blockchain

La blockchain est une innovation majeure, à même de révolutionner de multiples champs économiques et sociaux. Au cœur de cette innovation, l’idée réside dans une distribution numérique de données plutôt que d’une concentration de ces données. La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle.

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs. Une blockchain publique peut donc être assimilée à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable.

Nous en convenons, cela ne semble pas particulièrement simple. Mais sachez, que l’un des objectifs principaux de la blockchain est de remplacer l’utilisation du papier dans de nombreux domaines. Voici quelques cas d’application de cette technologie.

Les utilisations de la blockchain

Cryptomonnaies

Vous connaissez déjà sûrement l’utilisation la plus répandue de la blockchain de nos jours : les cryptomonnaies.

Ces monnaies virtuelles sont de plus en plus répandues et beaucoup y investissent des sommes colossales. La première méthode est de les acheter et revendre comme des actions boursières. Et la deuxième méthode est d’investir dans des composants informatiques surpuissants, afin de pouvoir « miner » (de façon numérique) ces cryptomonnaies.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, nous vous proposons de (re)découvrir un de nos articles : Cryptomonnaie et E-commerce

Banques

L’application la plus évidente de la blockchain est dans le domaine du paiement et des transferts d’argent. La blockchain étant une alternative aux méthodes utilisées par les banques, elle a notamment comme avantage de permettre des validations d’opérations quasi instantanées. Le système fonctionnant 24h/24, 7j/7, il n’est pas soumis aux délais habituels imposés par les banques. De plus, la sécurité du système permet également un transfert plus sûr.

Autres secteurs

Au-delà des banques, l’usage de la blockchain se développe également dans l’immobilier, le notariat, l’automobile, le droit d’auteur, le port d’armes, les prescriptions médicales ou encore les brevets.

Tous ces domaines s’appuient sur des titres (de propriété ou de succession par exemple) et permissions (de porter une arme, de retirer certains médicaments etc.).

Il est facile d’envisager le stockage de ces titres dans des “blocks” afin de faciliter les transferts de propriété d’un individu à un autre, les vérifications ou d’éviter les confusions et lenteurs liées à l’utilisation de supports et structures plus traditionnelles.

Enfin, de par son absence d’organe de contrôle couplé à un système rendant les données infalsifiables, il est possible d’imaginer des cas d’utilisation de la blockchain comme système de vote dématérialisé.

En conclusion, la blockchain, bien que très complexe, est un domaine en pleine expansion et une technologie qui se démocratise.
Son développement va faire apparaître de nouveaux usages pour cette technologies, peut-être même de nouveaux secteurs d’activité. En parallèle de ces nouveaux usages, les applications actuelles vont également continuer à se développer : de plus en plus de cryptomonnaies différentes et utilisables dans un plus grand nombre de situation; l’utilisation de la blockchain comme mesure de sécurité informatique, comme système de stockage ou d’analyse de données. Certains imaginent même voir naître de la blockchain un système autonome d’échanges et ventes, une sorte de bourse intelligente.  

 

Si cet article vous a intéressé et que vous souhaitez vous investir plus en profondeur dans ce milieu, le site blockchainfrance.net est un très bon départ, proposant définitions, applications, formations et ateliers…