side-area-logo

Le cycle de vie d’un nom de domaine

Lorsqu’on souscrit à un nom de domaine, on paye pour une durée limitée entre 1 et 10 ans. A la fin de cette durée, il faut penser à renouveler son nom de domaine. Les bureaux d’enregistrement sont tenus d’envoyer un rappel par e-mail aux propriétaires, 2 mois, 1 mois et quinze jours avant la date d’expiration puis une nouvelle fois 1 jour après l’expiration. En cas d’oubli de renouvellement, le nom de domaine va entrer dans 3 phases qui permettront aux propriétaires de récupérer leur nom de domaine.

La première étape est la période de grâce, elle est gérée par les bureaux d’enregistrement et dure entre 0 et 45 jours selon l’extension du domaine. Elle permet de renouveler instantanément un nom de domaine, les coûts seront néanmoins plus élevés qu’un renouvellement classique.

Ensuite si le renouvellement n’a toujours pas eu lieu, le nom de domaine entre dans la période de rédemption qui dure 30 jours, la récupération du nom de domaine est toujours possible mais les coûts de cette opération sont plus élevés. La procédure est manuelle et la récupération du nom de domaine nécessite une demande de restauration motivée auprès du registre.

Enfin la période « en cours de suppression », à partir de cette phase plus aucune action n’est possible pour récupérer le nom de domaine, à compter de 5 jours votre nom de domaine sera supprimé et redeviendra disponible à l’enregistrement pour tout le monde. Pour éviter au propriétaire d’un nom de domaine de le perdre, certains bureaux d’enregistrement ont une politique d’auto-renouvellement avec un prélèvement automatique le lendemain de l’expiration pour assurer le renouvellement du nom de domaine.

Il est important de savoir que lorsqu’un nom de domaine expire, il laisse derrière lui un site web, des adresses email, les DNS, les certificats SSL, les logiciels et surtout sa réputation. Il existe un business derrière l’achat des noms de domaine expirés, en effet le référencement et la réputation du nom de domaine ne disparaissent pas et certain l’utilise pour monétiser le trafic ou pour profiter de son positionnement dans les SERP de Google.