side-area-logo

Connaissez-vous le SEO vocal ?

Pour répondre aux enjeux de la recherche vocale et conversationnelle, Google propose une nouvelle fonctionnalité, « Autres questions posées ». Cette nouvelle forme de résultat affiche des questions alternatives en fonction de la requête de l’utilisateur. Pour capter cette nouvelle tendance du trafic, les sites devront s’adapter aux SEO vocal.

Nouvelle fonctionnalité Google : Autres questions posées

Avec « Autres questions posées » (« People also ask »), Google a intégré une nouvelle forme de résultat de recherche. Cette nouvelle fonctionnalité propose des résultats sous forme de questions similaires à la requête de l’utilisateur.

L’exemple ci-dessous est obtenu en effectuant la recherche « Où habite le père noël  » dans Google :

Résultats Google : Autres questions posées
Résultats Google : Autres questions posées

Ces résultats « Autres questions posées » s’ajoutent aux résultats naturels. Ils ne diminuent donc pas le nombre de liens naturels par page. Le contenu peut être consulté sous forme d’extrait optimisé (feature snippet), sans visiter la page où le contenu est hébergé.

Les questions alternatives proposées par Google ne sont pas forcément liées aux liens référencés dans la page de résultats de recherche. Une page bien référencée sur une requête alternative peut gagner en visibilité à partir du moment où elle sera jugée pertinente par les algorithmes de Google.

Les résultats sous cette forme apparaissent dès lors que la requête initiale est identifiée comme une question ou une forme interrogative (présence d’un adjectif, pronom ou adverbe interrogatif : qui, que, quoi, comment, …). La présence du point d’interrogation n’est pas nécessaire.

Pourquoi Google lance les « Autres questions posées » ?

Ces nouveaux types de résultats de recherche semblent directement liées au développement de la recherche vocale et conversationnelle. Popularisée par Apple Siri, la recherche vocale correspond aux requêtes orales réalisées grâce à un smartphone, un ordinateur ou un objet connecté (Google Home) pour effectuer une recherche sur le web ou une application.

Aux Etats-Unis, 50 % des recherches Google sont effectuées sur mobile, dont 20 % sont des recherches vocales.

Cette nouvelle méthode de recherche sur le web modifie les usages des utilisateurs qui ont pris l’habitude de poser des questions et ne se contente plus d’associer plusieurs mots clés.

Google adapte donc peu à peu son algorithme, pour proposer des contenus qui répondent directement à la question posée par l’utilisateur. Pour profiter de cette nouvelle tendance, les éditeurs de contenus web doivent eux aussi adapter leur stratégie de référencement naturel à la recherche vocale. On parle de SEO vocal.

Comment adapter la stratégie SEO à la recherche vocale ?

Pour adapter les contenus de vos pages à l’émergence de la recherche vocale et conversationnelle grâce au SEO vocal, il faut :

  • Miser sur la stratégie de longue traîne ;
  • Rédiger des contenus riches et détaillés ;
  • Répondre à des requêtes précises, clairement rédigées sous forme de questions et de listes à puce.

Au final, la logique du SEO vocal reste fidèle aux principes du référencement naturel : créer des contenus utiles pour les utilisateurs, c’est à dire des contenus qui répondent à leurs besoins et à leurs usages.

 

Laisser un commentaire