Mastodon, une alternative de plus à Twitter

Mastodon est un réseau social décentralisé qui fonctionne de manière similaire à Twitter/X, mais avec une approche différente sur plusieurs aspects. Lancée en 2016, Mastodon a gagné en popularité en tant qu’alternative à Twitter dès que le célèbre réseau s’est changé en X, offrant une expérience plus personnalisable et axée sur la confidentialité.

Décentralisation

Contrairement à Twitter, qui est une plateforme centralisée contrôlée par une seule entreprise, Mastodon est basée sur un modèle décentralisé. Mais alors, qu’est-ce que c’est qu’un modèle décentralisé ? Eh bien, il existe de multiples instances (ou « serveurs ») Mastodon, chacune étant gérée indépendamment par différents administrateurs. Les utilisateurs peuvent choisir l’instance qui correspond le mieux à leurs besoins ou même créer leur propre instance, et ainsi devenir leurs propres guides.

Fédération

Bien que les instances Mastodon soient autonomes, elles sont interconnectées via un protocole appelé ActivityPub. En gros, les utilisateurs d’une instance peuvent interagir avec ceux d’autres instances, ce qui crée une sorte de « réseau fédéré de médias sociaux« . Du jamais vu dans ce monde virtuel en perpétuelle évolution.

 

 

Personnalisation et contrôle de la confidentialité

Les utilisateurs de Mastodon ont un contrôle plus « granulaire » sur leur expérience par rapport à Twitter/X. Par exemple, ils peuvent choisir qui peut voir leurs messages, suivre ou être suivi par d’autres utilisateurs, et même bloquer des instances entières s’ils le souhaitent.

Chronologie non algorithmique

Contrairement à Twitter/X, qui utilise un algorithme pour organiser les tweets/threads dans votre chronologie, Mastodon propose une chronologie linéaire dans laquelle les messages apparaissent dans l’ordre chronologique dans lequel ils ont été publiés.

Thèmes et communautés spécifiques

En raison de sa structure décentralisée, Mastodon abrite une grande variété d’instances, chacune avec sa propre communauté et ses propres règles. Cela permet aux utilisateurs de trouver des espaces spécifiques correspondant à leurs intérêts, et crée une atmosphère plus diversifiée que celle que l’on trouve parfois sur Twitter.

En résumé, Mastodon offre une alternative décentralisée et personnalisable à Twitter, mettant l’accent sur la confidentialité, le contrôle de l’utilisateur et la diversité des communautés. Est-ce que ce réseau réussira à concurrencer celui racheté par Elon Musk ? C’est tout ce que l’on peut leur souhaiter !

agence Eanet