side-area-logo

Index mobile first : priorité au mobile

Google commence à déployer son index mobile first, dont la généralisation va s’étendre en 2018. Les pages mobiles vont désormais être analysées en priorité par les robots de Google pour déterminer les résultats de recherches (SERP). Quelles sont les conséquences pour votre site web ? Cela va-t-il avoir un impact sur le référencement naturel de votre site ?

Index mobile first : Google donne la priorité aux pages mobiles

Avec l’index mobile first, Google met en place une nouvelle façon de d’explorer le web qui se base non plus sur les pages desktop mais sur les pages mobiles des sites.

Auparavant, Googlebot analysait le contenu des pages desktop pour déterminer la pertinence d’une page, par rapport à un mot ou une expression clé, et déterminer sa position dans les pages de résultats de recherche sur desktop ET mobile.

Sauf qu’en 2017, le trafic et la recherche mobile ont dépassés le desktop. Pour rendre ses résultats plus cohérents avec les usages mobiles, Google a donc décidé de favoriser les pages compatibles avec les mobiles dans ses résultats de recherche.

C’est le rôle de l’index mobile first. Il analyse le contenu hébergé sur les pages compatibles avec les mobiles (site mobile, page responsive, format AMP) pour classer les résultats de recherches sur mobile et desktop.

Cette nouvelle méthode pour crawler le web change considérablement la donne, puisque désormais l’optimisation des pages mobiles est plus importante que la version desktop.

Comment préparer le passage à l’index mobile first ?

Pour les sites responsive (conçus en responsive design et qui s’adaptent à tous les supports), le passage à l’index mobile first ne devrait avoir que peu d’impact puisque c’est le même contenu qui est analysé.

Il est tout de même judicieux de vérifier la compatibilité mobile de toutes vos pages, à défaut les plus importantes, pour s’assurer qu’elles soient bien interprétées par Google.

Pour les sites mobiles dotés de leur propre url (m.exemple.com), la principale mission sera de vérifier que les pages, les contenus et les données structurées sont aussi bien, voire mieux optimisées que la version desktop.

Si la version mobile de votre site est moins riche en contenus, il y a de forte chance que le référencement naturel de votre site se dégrade et que le trafic chute. Avec l’index mobile first, vous devez concentrer vos efforts sur l’optimisation des pages mobiles.

Pour les sites qui n’ont pas de version mobile, la conception d’une version compatible avec les supports mobiles (smartphone et tablette) devra être une priorité en 2018.

Sinon les utilisateurs n’apprécieront pas de naviguer sur votre site, en comparaison avec les sites qui ont optimisé la navigation sur mobile. Votre site risque également d’être pénalisé par Google au niveau du référencement naturel.

Pour bien préparer le passage à l’index mobile first, nous recommandons de :

  • Tester la compatibilité mobile de toutes les pages du site ;
  • Vérifier la bonne exploration des pages mobiles par le robot Google grâce à la search console (option « Explorer comme Google ») ;
  • Fournir le même contenu optimisé pour le mobile et le desktop ;
  • Contrôler le balisage des données structurées sur votre version mobile.

Google a précisé que le passage à l’index mobile first se ferait progressivement, site par site. Les sites entièrement compatibles avec les supports mobiles sont les premiers concernés.

Vous souhaitez vous assurer que le passage à l’index mobile firts n’aura pas d’incidence pour votre activité ? Ou concevoir une version mobile de votre site ? Contactez-nous.

Laisser un commentaire