side-area-logo

Marketplaces : grandes gagnantes de la pandémie en France !

La pandémie de Covid-19 a marqué l’année 2020 et rebattu les cartes de la consommation… Dans ce contexte inédit, le e-commerce en France enregistrait une croissance record de plus de 8,5% (en 2020). Au premier semestre 2021 en France, le constat est clair : la crise sanitaire a fortement boosté les ventes en ligne (+ 15% selon la FEVAD) et accentué l’essor des marketplaces.

Une tendance au e-commerce qui a perduré

Face à ce contexte inédit, les consommateurs ont basculé dans le e-commerce. Leurs habitudes de consommation ne s’orientaient pas vers les achats en ligne, mais période de confinement oblige, cela s’est imposé à eux.

Lors de la réouverture des points de vente, une baisse progressive des ventes en ligne a été observée. Cependant de nombreux consommateurs maintiennent leurs achats en ligne, que ce soit sur les sites e-commerce ou sur les marketplaces (places de marché). Dans le paysage actuel du e-commerce, les marketplaces tiennent désormais une place importante.

Les marketplaces devenues incontournables

La pandémie a transformé le commerce en profondeur et bouleversé nos habitudes de consommation, accélérant ainsi les ventes en ligne. Le marché du e-commerce était déjà en progression. Face à la crise sanitaire, les entreprises ont dû rapidement s’adapter pour pouvoir toucher leurs consommateurs et déployer leurs offres sur les marketplaces et/ou créer leur site e-commerce.

Marketplaces : quelques chiffres clés 2021 en France

Marketplaces devenues incontournables en e-commerce

  • Une croissance des ventes sur Internet de +15% ;
  • Une hausse des ventes de produits sur le web estimée à +30% ;
  • Un accès rapide à plus de 40 millions d’acheteurs en France ;
  • 499 millions de transactions effectuées en ligne (+17,8%) ;
  • Une forte augmentation des ventes sur les marketplaces +44% (1er trimestre 2021 vs 1er trimestre 2020)

Une étude a révélé que 52% des Français (56% en Europe) préfèrent effectuer leur achats en ligne sur un seul site au lieu de commander auprès de plusieurs e-commerçants, privilégiant ainsi les marketplaces. D’ici 2022, Gartner Predicts estime que 75% des achats seront réalisés sur une marketplace.

Ces plateformes entre acheteurs et vendeurs ont permis aux petits commerces de se familiariser avec le numérique et de pouvoir proposer tous types de produits sans distinction entre commerces dits “essentiels” ou non.

On connaît le succès de certaines marketplaces comme le géant Amazon, pour ne pas citer le leader en la matière, la marketplace BtoB française Ankorstore,  ManoMano ou encore Asos (acteurs spécialisés) sont autant d’exemples types de l’essor des places de marché en France. Une tendance confirmée par les Millenials en France qui privilégient à 62% ce mode d’achat.

Atouts : praticité et large offre des marques

Les marketplaces séduisent les français pour :

  • sa praticité (37% des français)
  • l’accès à un grand nombre de marques et un large catalogue d’offres (37%)
  • la découverte de nouvelles marques (33%)

Les consommateurs français sont les plus attentifs aux valeurs des marques et se démarquent par leur engagement. 68% déclarent être plus fidèles lorsqu’ils estiment que leurs valeurs sont en adéquation à celles de la marque (contre 54% en moyenne en Europe).

Quant à la génération des Millennials 2.0 ou génération Z (18-24 ans), très active en matière d’achats en ligne, 45 % d’entre eux souhaitent être exposés à des marques qu’ils n’auraient pas l’opportunité de découvrir hors ligne.

Les marketplaces séduisent aussi le BtoB

L’utilisation des marketplaces se fait désormais dans tous les domaines. Ces plateformes ont joué un rôle important auprès des entreprises, les aidant ainsi à surmonter la crise et poursuivre leurs activités pendant la pandémie.

Avec une facilité d’accès, un parcours client simple et fluide, les marketplaces BtoC attirent de plus en plus de clients BtoB. Le bouleversement des usages du commerce entre entreprises séduit de plus en plus de professionnels dans la course à la marketplace professionnelle, voyant un moyen de transformer leur activité et accélérer leur développement.  Les entreprises souhaitent, elles aussi, bénéficier du potentiel de cet outil de transformation qu’est la marketplace.

Marketplace BtoB (professionnelle) Alibaba
Alibaba : la marketplace BtoB renforce son développement

Les places de marché séduisent les dirigeants TPE/PME, freelances ou professionnels indépendants. Cet outil constitue un levier efficace pour digitaliser des transactions BtoB et développer le chiffre d’affaires.

Le premier semestre 2021 a renforcé le développement des marketplaces (comme Alibaba ou Amazon Business) qui rivalisent d’ingéniosité pour mieux servir les entreprises.

Les marketplaces proposent des fonctionnalités adaptées aux pratiques de vente (création simple d’annonces, transactions rapides, tarification flexible, gestion devis, etc.) et spécifiques selon les métiers, ouvrant également des perspectives internationales. Par le biais de systèmes de notation, les places de marché instaurent également une relation de confiance chère aux professionnels.

On distingue aujourd’hui une typologie de marketplace BtoB basée sur 5 modèles : la marketplace d’achats ou d’approvisionnement en ligne, la marketplace e-commerce, de réseaux, d’économie circulaire ou encore de transformation digitale.

En France, certains grands groupes ont lancé leur marketplace BtoB comme Cdiscount Pro, Ankorstore, Organix du groupe Suez avec sa plateforme de commercialisation des déchets organiques…

 

La marketplace BtoB s’est imposée, auprès des professionnels de tous secteurs, dans les relations inter-entreprises. Elle se spécialise pour être plus précise. A la fin 2022, les deux tiers des transactions en ligne seront réalisées sur une marketplace : modèle d’e-commerce d’avenir ?