side-area-logo

L’impact du COVID-19 sur les médias

D’après le COVID-19 Monitor Vague 4, une étude de Kantar, les médias ont joué un rôle clé auprès des Français pendant le confinement.

Les Français ont passé 44 minutes de plus par jour en moyenne sur les écrans, le temps quotidien d’écran passe ainsi à 4h29 en mars 2020. Une augmentation due à l’évolution de consommation d’informations télévisées. Effectivement, 82% des Français se sont informés prioritairement via la télévision. Le besoin d’aller sur Internet pour s’approvisionner, notamment pour les achats de première nécessité participe aussi à cette augmentation.

60% des Français ont choisi de s’informer via la presse et 48% ont favorisé la presse en ligne. Certains (36%)se sont tournés vers la radio . A noter que ce canal a gagné 18% d’audience grâce aux auditeurs en ligne et aux podcast. Un format qui séduit de plus en plus les Français avec 44 millions d’écoutes pendant la première semaine de confinement soit une augmentation de 20% par rapport à une semaine classique.

Les plateformes de vidéo à la demande sont aussi de plus en plus utilisées par les Français. Un tiers des Français ont utilisé une plateforme durant les 12 derniers mois. Au cours de la semaine du 23 mars, on ne comptait pas moins de 5 millions de spectateurs en France chaque jour, contre 2.7 millions il y a 1 an.

La consommation de réseaux sociaux augmente de 47% en France, les mesures de distanciation sociale imposées pendant le confinement en sont la cause. On observe également que l’usage des messageries instantanées bondit de 46%, ainsi que le surf sur Internet qui augmente de 54%.